Opération 2010

La campagne de fouille de 2010 a été l’occasion pour l’équipe de Richeaume XIII de repartir vers une nouvelle opération pluriannuelle programmée 2010-2012!

Les objectifs de cette campagne 2010 étaient de poursuivre la fouille du bâtiment funéraire et des ses abords.

Cette campagne a mis au jour 3 sépultures à inhumation et 1 fosse à résidus cendreux. Une des inhumations dont l’aménagement se compose d’une bâtière présente un sujet âgé (plus de 60 ans) présentant d’importantes atteintes dégénératives (notamment du rachis). A l’extérieur de la bâtière, des ossements en position secondaire (réduction) ont été déposés (il s’agit d’un sujet adulte féminin appartenant à la classe des 30-59 ans).

Dépôt primaire individuel-sujet immature.Cliché Mocci CCJ/CNRS.

De plus, une inhumation renferme un dépôt primaire individuel d’un sujet immature dans une structure aménagée avec soin : un coffrage calé ménage un espace interne à la fosse pour recevoir le corps, les restes dentaires ont même permis d’estimer son âge au décès : il appartient à la classe des 1- 4 ans.

L’analyse du mobilier céramique a porté sur un nombre de tessons assez faible, révélant une forte proportion productions locales, en particulier au sein des céramiques communes, qui
sont composées en majorité de céramiques communes à pâte calcaire et les céramiques communes brunes de Provence occidentale.

L’année 2010 a été aussi l’occasion d’obtenir des résultats sur l’étude biomoléculaire (isotopes) des squelettes issus de plusieurs inhumations par le laboratoire de bioarchéologie de l’université de York-GB.

Visite du site

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *